Publié par

L’espérance de vie du lapin selon son environnement

Il existe différents types de lapin, chacun d’eux ne dispose pas de la même espérance de vie. 

Espérance de vie d’un lapin de garenne

Le lapin de garenne, dispose d’une espérance de vie plus courte que le lapin de compagnie. Il a une espérance de vie de 3 ans maximum. Cette réduction s’explique par son mode de vie, le lapin de garenne doit faire face aux prédateurs, aux chasseurs, aux aléas climatiques, et aux épidémies, ce qui écourte considérablement sa durée de vie contrairement au lapin de compagnie.

Espérance de vie d’un lapin fermier

Le lapin fermier est celui qui dispose d’une espérance de vie la plus courte, en effet, il est élevé pour être consommé et fait malheureusement partie des productions intensive. Sa durée de vie est donc éphémère, car il est conduit à l’abattoir dès  l’âge de 3 mois.

Espérance de vie d’un lapin de compagnie

Le lapin de compagnie est celui qui à une meilleure espérance de vie, et une meilleure condition de vie.Il a une durée de vie entre 8 et 12 ans maximum, et même dans certains cas, il peut vivre bien au-delà,  s’il est bien soigné et nourri par son propriétaire.

En effet les propriétaires sont de plus en plus soucieux du bien-être de leur animal, et  certains n’hésitent pas à prévoir un budget pour le vétérinaire ou même une assurance santé prévision pour le bien de leur petite boule de poils. C’est pour cela que le lapin de compagnie à une espérance de vie beaucoup longue. 

De plus, de nos jours les vétérinaires soignent de mieux en mieux les lapins, car leurs connaissances dans ce domaine augmentent, les lapins de compagnie sont ainsi mieux pris en charge et sont plus facilement soigné.

 Les gestes à adopter pour une meilleure longévité

  • Des conditions de vie adaptées, comme un grand espace dans lequel il peut se défouler, jouer, sauter, courir, exprimer sa joie. Adieu la cage !
  • Une alimentation saine et équilibrée comme un foin de qualité, de la verdure variée afin de le maintenir en forme et lui éviter de souffrir de problèmes digestifs ou dentaires.
  • Des moments de partage avec son maître comme des jeux, des sorties, mais aussi des caresses et de l’attention pour que l’animal puisse se sentir aimé.
  • Des soins médicaux, comme les vaccinations ou la stérilisation pour réduire considérablement le risque de maladie et de cancer.