Publié par

Les dons en 2021

Depuis le lancement d’Hop-box en Novembre 2019, nous donnons des produits et/ou de l’argent à plusieurs refuges dans le besoin. Les dons dépendent des besoins des refuges : du foin, des friandises, des granulés, de l’argent pour payer les frais vétérinaires etc…

Depuis Janvier 2021, chaque mois nous aidons 1 ou 2 associations grâce à vos commandes !

Nous avons toujours été transparentes sur les dons faits à ces dernières. Vous pourrez retrouver sur Instagram leurs photos de leurs colis reçus ou des mails échangés 🙂 PS : Nous payons les frais de livraison bien entendu.

Entre Janvier 2021 et Mai 2021, nous avons réussi à donner déjà 350 kilos. Nous sommes super fières et nous n’avons pas honte de le dire ! Certes 350 kilos, ca peut paraitre peu mais pour notre petite entreprise c’est déjà énorme et on espère pouvoir donner encore plus au fil des mois ! 

 

 Janvier 2021
– Pour la “Ferme de Doudou”, un colis de 5kilos dont : du panais, granulés à la menthe, granulés à l’ortie, granulés classiques, topinambour, panais, céleri, aneth, feuilles de pissenlit, céleri branche, banane, menthe…
– Pour le refuge “Au bonheur des lapichons”, 2 palettes de 220 kilos au total dont : 150k de foin classique, 50k de foin de Crau, 20k de granulés

Février 2021
– Pour “l’Arche de Bagheraa” un colis de 50 kilos de granulés classiques 

Mars 2021
– Pour la “SPA de Toulouse”, un colis de 40 kilos dont : 10k de litière, 20k de granulés classiques, 10k de foin 
– Pour le “Refuge des grandes oreilles” 50 mini box pour qu’ils puissent les revendre à leurs adoptants + 50 sachets de plantain

Avril 2021
– Pour “Un avenir pour eux”, un colis de 9kilos avec : coriandre, cerfeuil, persil, panais, litière
– Pour la “Ferme de Doudou” : un colis de 9kilos avec : coriandre, cerfeuil, feuilles de pissenlit, ortie, rose, céleri branche, tomate, pomme, persil, murier, pommier, panais, bloc de foin…

Mai 2021
– Pour “An ti Loened”, un colis de 10kilos avec : litière de granulés de lin et de chanvre et des granulés classiques
– Pour “Aninounou” : ils travaillent avec 9 familles d’accueil actuellement donc nous avons envoyé 9 colis avec chacun : 1 kilo de foin + 500g de friandises (en cours d’envoi)

Juin 2021
– Pour le “Refuge des grandes oreilles”, 130 sachets de divers produits pour qu’ils puissent les revendre dans leur refuge pour payer les stérilisations, vaccins etc
– Pour l’association “Les Foli’chons”, un colis de 30 kilos avec : des friandises, des granulés, du foin
– Pour l’association “PLAVIA”, un colis de 30 kilos avec : 20 kilos de granulés et 10 kilos de foin

 

Voici quelques questions que nous avons reçu à propos des dons : 

“Pourquoi donner du foin alors que ca coute peu cher chez un agriculteur ?” – Effectivement un refuge peut tout à fait se fournir chez un agriculteur non loin de chez lui et ca lui reviendrait beaucoup moins cher que d’acheter son foin en animalerie. Le souci c’est que trouver du bon foin pour des lapins n’est pas simple ! Non, tous les foins ne se valent pas… Par exemple, le refuge “Au bonheur des lapichons” avait grandement besoin de foin (qui est l’alimentation principale de ces animaux). Par jour, Eline (la fondatrice) utilise 5kilos de foin entre 1,50€ et 3€ le kilo soit minimum 210€ de foin chaque mois et jusqu’à 420€ ! Alors en Janvier, l’opération 1 box achetée = 1 kilo de foin offert était top pour eux.

“Combien vous a couté d’envoyer les 2 palettes au refuge Au bonheur des lapichons ?” – Ce refuge est basé en Belgique et au vu des quantités, nous ne pouvions pas envoyer des colis ! Nous avons expédié 2 palettes de 110 kilos chacune. Nous en avons eu pour 200€ de frais de livraison (sans compter le cout de la marchandise).

“Pourquoi ne pas envoyer toujours le même type de colis pour ne pas créer de différences entre les refuges ?” – Parce qu’ils n’ont pas tous les mêmes besoins… Ce serait donc inutile d’envoyer des granulés ou du foin s’ils en ont déjà par exemple !

“Comment choisissez-vous les associations aidées ?” – En Janvier, nous avions lancé un questionnaire pour les assos souhaitant être aidées sur l’année. Nous avions reçu beaucoup beaucoup de réponses ! Donc nous avons fait un choix et couplé des “grosses” associations avec des plus “petites” pour qu’elles puissent bénéficier de leur visibilité sur le mois.

“Avec le programme de fidélité, j’ai vu que je pouvais faire un don à une association. Je peux choisir laquelle ?” – Honnêtement non car ce serait trop compliqué pour nous de le gérer. Du coup, si vous faites une commande en Juin par exemple, votre don ira au refuge “Les folichons”. Le don est fait directement à l’association qui est aidée le mois en cours 🙂

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous les envoyer pour qu’on puisse y répondre ici 🙂

Et encore MERCI pour toutes vos commandes qui permettent tous ces dons ! 

Publié par

Pourquoi est-il important de stériliser son lapin ?

Pourquoi stériliser une lapine ?

  • Pour éviter la reproduction
  • Pour des raisons comportementales : la stérilisation supprime les marquages de territoire, les grossesses nerveuses et l’agressivité.
  • Pour des raisons médicales : A partir de 3 ans, une lapine a 80% de chance de développer un cancer de l’utérus, et ce risque augmente avec l’âge de la lapine.

Budget : 140 à 220 €

 

Pourquoi stériliser un lapin ?

  • Pour éviter la reproduction
  • Pour des raisons comportementales : la stérilisation supprime les marquages de territoire et l’agressivité.
  • Pour des raisons médicales : Le lapin peut développer un cancer des testicules.

Budget : 90 à 150 €

 

Quels points surveiller ?

  • Consultez un vétérinaire spécialisé Nouveaux Animaux de Compagnie (NACs).
  • Le vétérinaire doit procéder à une ovario-hystérectomie chez la femelle (ablation des ovaires et de l’utérus). Si le vétérinaire ne pratique qu’une ovariectomie (ablation des ovaires), la protection de l’utérus n’est pas assurée à 100%.  
  • L’anesthésie doit être faite au gaz.
  • Le lapin ne doit surtout PAS être à jeun.
  • Le transit du lapin doit être reparti avant que le vétérinaire vous le rende après l’opération.
  • Le vétérinaire doit vous prescrire des antidouleurs ou anti-inflammatoires après l’opération.

 

Quelques idées reçues 

  • La stérilisation ne rend pas le lapin malheureux : Un.e lapin.e non stérilisé.e est soumis.e à ses hormones et donc frustré.e. Les parades amoureuses et autres excès d’affection sont mignons mais source de mal-être chez votre lapin.e. 
  • La stérilisation ne modifie pas le caractère du lapin, elle n’agit que sur le comportement sexuel.
  • La stérilisation aide à la propreté mais ne la garantit pas, il faut éduquer le lapin.
  • Il n’existe pas de limite d’âge pour stériliser son/sa lapin(e). Toutefois, il est préférable de la pratiquer le plus tôt possible, dès 6 mois.
  • La stérilisation n’agit pas immédiatement (comptez 5 semaines)
  • POUR COHABITER, TOUS les lapins doivent être stérilisés !!
Publié par

Tout ce dont vous avez besoin pour bien accueillir votre lapin !

Il est souvent répandu d’entendre que le lapin est un compagnon idéal pour les enfants, assez économique et nécessitant peu de temps et d’espace. C’est pourtant loin d’être la vérité ! 

Première chose à savoir, un lapin est un engagement à long terme, avec une espérance de vie de 10 ans en moyenne, voire plus ! Si vous êtes amené à voyager souvent, pour déplacements professionnels par exemple, il est préférable de repousser l’adoption d’un lapin à plus tard. 

Concernant les enfants, le lapin n’est pas une peluche et peut être doté d’une forte personnalité. C’est aussi un animal qui possède un fort instinct sexuel, d’où l’importance de la stérilisation à ses 6 mois (cf lien article stérilisation). 

Le lapin doit être éduqué et doit vivre en liberté ou semi-liberté. La vie en cage est source de problèmes de comportement et de santé ! 

Concernant les frais, le lapin coûte aussi cher qu’un chat ou qu’un chien. Un lapin nourri et soigné correctement coûte relativement cher. Le budget vaccination (obligatoire pour même les lapins vivant en intérieur !) varie entre 70 et 120 € par an. La stérilisation vous coutera à ses 6 mois entre 90 à 150 € pour un mâle et entre 140 et 220 € pour une femelle (le vétérinaire doit retirer l’utérus ET les ovaires !). Les frais d’alimentation montent aussi assez vite : foin à volonté + verdure variée (10% du poids du lapin par jour!) + granulés (non obligatoires si suffisamment de légumes, cf article blog granulés/verdure). Rajoutez aussi les frais de litière. Il faut aussi compter l’investissement de départ pour l’enclos, les gamelles, le bac à litière, les jouets très importants, etc.

 

Si vous êtes prêts à accueillir un lapin et à lui offrir une belle vie ne liberté ou semi-liberté avec une alimentation adaptée, alors voici une liste des choses que vous devez avoir avant d’accueillir votre lapin : 

  • Pour aller le chercher et pour les visites vétérinaires : une cage ou sac de transport. Privilégiez la taille chat / petit chien plutôt que la taille lapin / rongeur car ces cages sont souvent bien trop petites.

     

  • Un habitat adapté ! Les enclos à grilles modulables sont un bon compromis pour offrir la semi-liberté à votre lapin ! On conseille 2m2 de surface au sol. PAS DE CAGE !

     

  • Du foin bien vert et peu poussiéreux, avec de longs brins.

     

  • De l’eau pauvre en minéraux (calcium < 15 mg/l) si votre eau du robinet est trop calcaire. Une eau trop riche provoquera des problèmes urinaires et des calculs. Diverses marques d’eau en bouteille possibles :  Eau de source des montagnes d’Arrée: 0,8 (mg/l) ; Mont Roucous : 1,2(mg/l) ; Rosée de la reine : 1,6 (mg/l) ; Volcania : 2,7(mg/l) ; Montcalm : 3 (mg/l) ; Grand Barbier (Carrefour) : 4 (mg/l) ; Montagne d’Auvergne (Super U) : 4,1 (mg/l) ; Spa Reine : 4,5 (mg/l) ; Eau de source de montagne Laqueuille (Leclerc) :6,5 (mg/l). Plusieurs de ces marques proposent des bouteilles de 5L, vous pouvez privilégier ce format pour des raisons écologiques.

     

  • Une petite maison/cabane dans laquelle le lapin puisse se sentir en sécurité. Encore une fois, attention à la taille lapin/rongeur souvent un peu petite.

     

  • Una gamelle d’eau assez lourde afin que le lapin ne la renverse pas. Les biberons sont interdits ! Ils sont peu hygiéniques et forcent le lapin à adopter une position non naturelle pour boire.

     

  • De la nourriture (évidemment !) : quand vous accueillez votre lapin, il est important de conserver ses anciennes habitudes alimentaires au début donc donnez-lui la verdure (légumes, herbes aromatiques, fruits en friandises uniquement) et les granulés auxquels le lapin a été habitué. Vous pouvez ensuite effectuer une transition alimentaire vers un régime moins riche en granulés si besoin et introduire une variété plus importance légumes ou changer de granulés si les précédents contenaient des céréales. Pour plus d’informations sur les granulés et l’introduction des légumes, c’est par ici

     

  • De la litière (si vous ne savez pas quelle litière choisir, voici un article pour vous aider : lien article litière) et un bac à litière assez spacieux ! Un bac à litière pour chat ouvert fera très bien l’affaire ! Pensez à placer le bac à litière en dessous du contenant à foin (sac, râtelier) car le lapin aime manger et faire ses besoins en même temps !

     

  • Des jouets, et vous avez le choix ! : balles en osier, tunnels en rondins, jeux de réflexion, jouets en paille et bois, jouets en luffa, tapis à creuser, boites à fouille, rouleaux d’essuie-tout ou de papier toilette vides, emballages cartons, etc…

     

  • Un coupegriffe et une brosse. N’hésitez pas à d’abord demander à votre vétérinaire NAC de vous montrer comment couper les griffes de votre lapin.

     

  • Enfin, pensez à trouer un.e vétérinaire spécialisé Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) ! 

Et voilà, vous êtes prêt.es !  

Publié par

Que faire en cas de forte chaleur ?

Les lapins de compagnie, contrairement aux lapins sauvages, n’ont pas la chance de pouvoir se réfugier au fond de leurs terriers lors de fortes chaleurs. 

La température idéale du lapin se situe autour de 15°C. Au-delà de 25°C, il peut éprouver des difficultés.

Quelques conseils : 

  • Mettez votre lapin dans la pièce la plus fraiche de la maison. Pensez à bien la sécuriser avant.
  • Changez son eau souvent afin qu’elle soit toujours fraiche (attention surtout pas d’eau glacée!).
  • Vous pouvez humidifier légèrement le dessus des oreilles de votre lapin car c’est par là que se régule la température de leur corps. Attention pas de bain !
  • Mettez dans son enclos une bouteille d’eau congelée ou des accumulateurs de froid entouré d’une serviette, contre lequel le lapin pourra se reposer.
  • Vous pouvez aussi déposer une serviette humide.
  • Ne séchez pas les légumes pour favoriser l’hydratation. 

Les choses à ne pas faire :

  • Ne braquez pas de ventilateur sur votre lapin. Ils sont très sensibles au courant d’air.
  • Surveillez sa litière. Les mouches ont tendance à y pondre. Lors de fortes chaleurs, changez-la plus fréquemment.
  • Ne mettez surtout pas le lapin en plein soleil.
  • Pensez à la vaccination ! Les insectes sont porteurs de virus.
  • Pour les lapins angoras, pensez à leur faire une coupe d’été. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.
Publié par

L’importance de la vaccination !

Il est important de vacciner votre lapin contre deux maladies mortelles qui circulent en France : la myxomatose et la maladie hémorragique du lapin (VHD).

Mon lapin n’a pas accès à l’extérieur, suis-je obligé de vacciner ? La réponse est OUI ! Votre lapin pourrait potentiellement contracter ces virus en mangeant des légumes et du foin même si ce risque est à relativiser, s’il vit avec d’autres animaux porteurs de puces ou tiques (chiens, chats, mais attention aussi aux moustiques !), s’il vit à proximité d’élevages de lapins. 

On le voit bien, il est préférable de vacciner votre lapin dans tous les cas afin de minimiser les risques, ces deux virus étant mortels pour le lapin. 

Quand vacciner ? La vaccination est à faire dès 5 semaines et à renouveler tous les 6 mois ou un an selon le(s) vaccin(s) utilisé(s). Dans tous les cas, votre lapin doit être en bonne santé pour être vacciné, consultez un vétérinaire spécialisé Nouveaux Animaux de compagnie (NAC) ! 

Concernant les effets secondaires, ils sont très rares ! Il est possible que votre lapin soit un peu fatigué et développe une croute au niveau de la piqûre. Si vous constatez un problème de comportement ou un ralentissement de transit après l’injection, contacter rapidement votre vétérinaire ! 

 

Quel(s) vaccin(s) ? Nombreux vétérinaires NAC proposent un vaccin complet qui protège à la fois contre la myxomatose et le VHD1 et 2, c’est le Novibac Myxo-Rhd +, il est efficace pendant un an. Toutefois, il existe aussi des vaccins uniquement contre la myxomatose ou contre la maladie hémorragique, c’est pour cela qu’il est important de consulter un vétérinaire NAC afin que votre lapin soit bien protégé contre les deux maladies !

Publié par

Les granulés

Les granulés : quelle quantité ?

Contrairement à ce que beaucoup pensent, les granulés ne sont pas obligatoires pour les lapins âgés de plus de 6 mois ! Du foin à volonté et de la verdure suffisamment variée sera la meilleure alimentation que vous  pourrez proposer à votre lapin. Vous trouverez ici un article sur l’introduction des légumes et quelques exemples d’assiettes variées.  

Par praticité et par économie, les granulés restent aujourd’hui la base de l’alimentation de nombreux lapins. La santé de votre lapin dépend notamment de son alimentation alors il est important de bien choisir ses  granulés dans le but d’éviter tout problème digestif, urinaire ou dentaire. 

1er point et surement le plus important : les lapins sont des herbivores stricts donc ils ne doivent manger  AUCUNE céréale ! Ainsi, tous les mélanges de granulés composés de céréales sont à bannir, c’est le cas des  nombreux mélanges que l’on trouve en animalerie ou hypermarché malheureusement… Les mélanges et  granulés bas de gamme ont des compositions proches de ceux données aux lapins d’élevage destinés à la  consommation avec un espérance de vie très très réduite, ils sont donc très riches en protéines et en graisses  afin de les faire grossir rapidement. Ils ne sont donc pas la source d’une alimentation saine et équilibrée pour  un lapin de compagnie et peuvent leur causer des problèmes de santé (souci digestif, souci dentaire, …).  

Depuis mars 2020, nous vous proposons des granulés sans céréales et 100% français ! Les granulés nature sont destinés à l’alimentation quotidienne en complément de la verdure mais nous vous proposons aussi des  granulés à donner en tant que friandises, à l’ortie, à la menthe, au pissenlit, à la carotte ou à la pomme, il y en  a pour tous les goûts !  

La quantité de granulés à donner dépend de l’âge et de l’activité physique de votre lapin. Pour schématiser,  un lapin un peu “hyper actif” ayant un accès à l’extérieur pour se dépenser aura besoin de manger plus qu’un lapin “un peu flemmard” qui passe sa journée à dormir et manger du foin ! 

On peut toutefois partir sur cette  base :  

  • Pour les lapins de moins de 6 mois : c’est la fête, granulés à volonté ! Toutefois s’il en abuse et ne  mange pas son foin, n’hésitez pas à le rationner un petit peu. Mieux vaut privilégier des granulés à  base de luzerne un peu plus riches ne protéines, fibres, graisses et calcium pour leur croissance.  
  • A partir de 6 mois, pour les lapins adultes : on réduit la quantité de granulés pour arriver à 2-3% du  poids du lapin par jour et on augmente la quantité de verdure pour arriver à environ 10% du poids du  lapin par jour (insert lien introduction légumes). On passe aussi des granulés juniors à des granulés  adultes moins riches en protéines, graisses et calcium.  

 

Les lapins ayant un système digestif assez fragile, évitez de changer de granulés toutes les semaines ! Si  toutefois vous devez procéder à un changement lors du passage à l’âge adulte par exemple ou à cause de 

soucis de santé, voici comment effectuer une transition alimentaire sans perturber l’équilibre digestif de votre  lapin :  

  • Pendant 5 jours : 1 portion de nouveaux granulés pour 4 d’anciens
  • Pendant 5 jours : 2 portions de nouveaux granulés pour 3 d’anciens
  • Pendant 5 jours : 3 portions de nouveaux granulés pour 2 d’anciens
  • Pendant 5 jours : 4 portions de nouveaux granulés pour 1 d’anciens

C’est bon ! Vous pouvez ne donner que des nouveaux granulés !

Publié par

La verdure

Comme dit dans notre article sur les granulés, les lapins peuvent avoir une alimentation composée uniquement de foin et de verdure : légumes, herbes aromatiques et de fruits en friandises ! 

Pour la liste des légumes et fruits autorisés, direction le bas de l’article ! 

Petite précision : Votre lapin doit être VACCINÉ contre la myxomatose et la maladie virale hémorragique  (VHD1 et 2) avant d’introduire les légumes ! Les vaccins peuvent se faire à partir de 5 semaines.  

Comment introduire la verdure ? 

  • N’introduisez qu’un nouveau légume à la fois et toujours en petite quantité ! Commencez par de la  verdure assez simple à assimiler comme les endives, les feuilles de céleri, les herbes aromatiques ou  les fanes de carottes.  
  • Respectez un délai de 12h entre l’introduction de nouveau légume / herbe aromatique / fruit.
  • Inspectez le bac à litière et votre lapin les heures suivant l’introduction de nouvelle verdure. En cas de  ballonnements, ventre gonflé, absence de crottes, diarrhée, arrêtez de donner ce légume et si cela  persiste contactez votre vétérinaire.  
  • Si vous ne constatez aucun problème la journée suivant l’introduction du légume ou herbe  aromatique, vous pouvez progressivement augmenter la quantité donnée.  

Quand introduire la verdure ? 

  • Si votre lapereau provient d’un élevage sérieux, il devrait avoir été habitué à manger de la verdure  avec sa mère. Dans ce cas-là, vous pouvez continuer à donner les légumes auxquels le lapereau a été  habitué et introduire progressivement d’autres légumes.  
  • Si votre lapin vient d’animalerie, ce que nous ne vous recommandons pas…,  votre lapin n’aura été habitué qu’à des granulés de basse qualité, alors il vous faudra effectuer une  transition alimentaire vers des granulés junior sans céréales et attendre ses 6 mois pour introduire les  légumes.

Comment conserver votre verdure plus longtemps ? 

  1. Lavez vos légumes / herbes aromatiques (même si votre lapin est vacciné !)  
  1. Essorez-les : laissez sécher sur un torchon ou utilisez une essoreuse à salade. 
  1. Stockez les dans des boites hermétiques en y plaçant une feuille de sopalin au fond et sur le dessus de la verdure. La verdure n’étant pas sale mais seulement humide, n’hésitez pas à utiliser utiliser du sopalin lavable et réutilisable ! Vous pouvez aussi utiliser des sacs de  congélation pour stocker la verdure mais cela est plus chère car il  faut les changer assez fréquemment.  

Et surtout on ne donne jamais de verdure décongelée à un lapin !

Quelle quantité ? 

La verdure donnée doit correspondre à environ 10% du poids du lapin par jour, répartis entre deux repas : un  le matin et un le soir en plus du foin à volonté. Bien sûr cela varie en fonction de l’âge comme on l’a vu plus  haut ou de l’activité physique de votre lapin !

Certaines légumes / herbes peuvent être donnés plus fréquemment que d’autres. En plus de la liste de  l’ensemble des légumes et fruits autorisés, voici un petit récap de la fréquence à laquelle vous pouvez donner  les principaux légumes et herbes aromatiques autorisés : 

Quelques exemples d’assiettes d’environ 200g pour 2 lapins de 1kg800 chacun assez actifs n’ayant pas de  granulés en complément : Un lapin = 1 800g 🡪 180g de verdure par jour (10% poids du lapin)🡪 60g matin et 60g soir

Publié par

Quelle litière choisir ?

Afin d’éviter de potentiels problèmes de santé ou de mauvaises odeurs, il est important de choisir une litière bien absorbante et non dangereuse pour votre animal ! D’autant plus que le lapin passe généralement un petit bout de temps par jour dans sa litière !  

Le lapin aimant manger son foin et faire ses besoins en même temps, on recommande généralement de placer le foin juste au-dessus de la litière. Vous pouvez ainsi mettre votre foin dans un sac à foin comme nous en  proposons sur le site, ou utiliser un râtelier.  

Le bac à litière doit être accessible et assez spacieux ! Si vous avez deux lapins, il est préférable d’opter pour un bac litière assez grand afin d’éviter les disputes entre eux. 

Concernant la litière en elle-même, différents choix s’offrent à vous :  

  • La litière végétale pour chat
  • Les granulés de bois NON résineux
  • La rafle de maïs : Attention toutefois à ce que votre animal ne la grignote pas
  • La litière de lin 

Certaines litières ne doivent pas être utilisées, c’est le cas de : 

  • La paille, le foin, le papier journal qui ne sont pas fait pour absorber l’urine de l’animal   
  • Les copeaux et granulés de bois résineux : car ils dégagent un gaz toxique pour les animaux
  • Les litières parfumées
  • La litière minérale pour chat déconseillée car en cas d’ingestion, elle peut provoquer  un blocage intestinal

Si vous souhaitez changer de litière, il est possible que votre animal boude ou mange un peu la nouvelle au début, cela devrait s’arrêter au bout de quelques jours. N’hésitez pas à mélanger son ancienne litière avec la  nouvelle. Toutefois, si votre animal s’obstine à manger la nouvelle litière, il faudra en changer afin d’éviter tout problème de santé. Bien que les litières autorisées ne soient pas toxiques pour votre animal en cas d’ingestion, il ne doit pas la confondre avec un aliment.